• Le HCM en clair – À quoi sert l’indexation ?

L’une des questions les plus courantes que l’on nous pose concerne la recherche de texte libre vs. l’indexation. Dans le premier article de notre série de blogs « Le HCM en clair ! », nos experts Produits expliquent pourquoi un bonne indexation revêt une grande importance.

L’idée centrale du système JiveX HCM est la fusion de toutes les données médicales dans un seul système. Une telle consolidation facilite grandement la recherche d’informations médicales. Elle garantit également que toutes les données disponibles sur un cas ou un patient soient prises en compte, ce qui améliore la qualité du traitement.

Indexation comme conséquence de la consolidation

Cependant, pour exploiter pleinement ces avantages dans la pratique, les données ne doivent pas être collectées et archivées n’importe comment. Les utilisateurs doivent avoir la certitude qu’ils recevront réellement toutes les informations médicales dont ils ont besoin. Cela semble banal, mais en réalité, ce n’est pas évident, et cela constitue même un critère de qualité primordial pour un HCM.

Car il permet la classification numérique des données médicales – une condition de base pour l’archivage structuré. Pourquoi la classification est-elle si importante ? D’abord parce qu’il s'agit d'un processus éprouvé, comme dans le cas des dossiers papier. Les données ne peuvent être trouvées dans le dossier papier que grâce à cette classification, car elle spécifie la structure nécessaire selon laquelle la recherche doit être effectuée.
Le système JiveX HCM transfère cette classification dans le monde numérique et l’améliore. Car contrairement aux dossiers papier, dans lesquels chaque document/information ne peut être attribué(e) qu’une seule fois, les informations numériques peuvent être attribuées à plusieurs mots-clés.

La classification ne laisse aucun doute

Mais il existe un autre argument important en faveur de la classification : le droit de recevoir des informations exhaustives comme résultat d’une recherche. Une alternative à la classification plutôt attractive au premier coup d'œil pour les établissements de santé est l’indexation non réglementée. Cela signifie que la recherche se fait sur la base de mots-clés comme « TO », « Laboratoire » ou « Diagnostic », comme sur les grands moteurs de recherche sur Internet. Cette recherche par mot-clé est tout aussi simple pour les utilisateurs que pour les informaticiens. Pour l’utilisateur, car il n’a pas à travailler avec une structure bien définie. Pour l’informaticien, car il n’a pas à élaborer une structure bien définie.

Parallèlement, la recherche par mot-clé dans le contexte médical est très risquée. Car qui peut garantir que toutes les données pertinentes pour un mot-clé seront affichées ? Que se passe-t-il si un « examen CT » est archivé sous « TO » et « Tomographie assistée par ordinateur » ? L’utilisation uniforme de la même terminologie semble une bonne piste de solution à ce problème en théorie, mais dans la pratique, les utilisateurs n’appliquent pas vraiment la même rigueur.

Si les établissements de santé utilisent l’indexation non réglementée pour la recherche de données, des doutes subsisteront toujours pour l’utilisateur quant à l’exhaustivité des informations qui lui sont présentées à des fins d’évaluation médicale.

Une classification des données est donc absolument nécessaire afin que la recherche de documents soit effectuée avec une recherche définie ou un filtre.  Par ailleurs, la classification joue également un rôle dans l’échange de données médicales avec d’autres établissements. Les profils IHE destinés à l’échange de données entre les établissements le prévoient explicitement.


 

Personne contact HCM : Jérémy Cuif & Paul Willer

Contactez-nous !

Vous avez des questions sur le système HCM ?

Notre représentant HCM se fera un plaisir de vous conseiller.

Jérémy Cuif et Paul Willer
TÉL +49 234 936 93-400
hcm(at)visus.com