• La triade de données JiveX

Les établissements de santé ne sont pas totalement désarmés face au problème des données de mauvaise qualité. Il existe des manières innovantes et intelligentes de garantir l’exhaustivité, la validité et la sécurité des données – ce que prouve un voyage à travers le monde JiveX.

Consolidation et catégorisation

La première étape dans l’amélioration de la qualité des données numériques consiste à les consolider. Toutes les données médicales susceptibles de s’avérer pertinentes pour la prise en charge sont alors conservées de manière centralisée dans un système informatique, des examens antérieurs en passant par les observations diagnostiques, faites lors du séjour hospitalier, à la lettre de sortie. Pour ce faire, les informations doivent être « collectées » là où elles sont générées : les documents papier doivent être scannés, les données de sources externes doivent être importées et celles provenant de sous-systèmes doivent être automatiquement identifiées et intégrées. 

Mais le recueil des données ne saurait suffire. Cette tâche très triviale peut être exécutée par bon nombre de solutions d’archivage ordinaires. Les données ne connaissent une valorisation que lorsqu’elles sont premièrement harmonisées selon des formats standard internationaux afin de permettre leur utilisation et leur consultation en toute flexibilité. Et deuxièmement, elles doivent être spécifiées par le biais de métadonnées afin de permettre une catégorisation. 

Sa pertinence est évidente lorsque l’on fait face à sa propre garde-robe : tous les vêtements y sont simplement empilés dans le désordre. Cet ordre de classement est tout sauf utile pour choisir sa tenue le matin, un tel chaos ne permettant pas de trouver quoi que ce soit. Et cette solution de rangement ne permet pas non plus de savoir quels vêtements sont disponibles. On préfère alors racheter l’un ou l’autre vêtement en supposant qu’il a disparu au lieu de risquer de ne plus pouvoir le porter. Un placard n’offre une plus-value qu’après un rangement des vêtements. Et mieux il est rangé, plus vite on peut y trouver la tenue appropriée et meilleure est la vue d’ensemble sur les vêtements disponibles. Il en va de même des données médicales afin qu’elles soient exploitables pour leurs utilisatrices et utilisateurs et pour prévenir tout examen en double inutile.

C’est cette mission que remplit le Medical Data Management du JiveX Healthcare Content Management (HCM) – en plus des tâches déjà citées. Le HCM recueille les données et leur attribue par le biais des métadonnées les précieux attributs qui permettent alors de les catégoriser. Les métadonnées permettent aussi de saisir des informations sur la source de données et la date de création. Les utilisatrices et utilisateurs obtiennent ainsi de précieuses informations sur la validité des données, un autre important critère de qualité des données.

Ainsi centralisées, harmonisées et triées, les données médicales peuvent ensuite aussi être consultées d’un coup d’œil par le biais du lecteur JiveX Viewer, que cela soit de manière stationnaire ou mobile.

Quand simplicité rime avec sécurité

L’un des problèmes liés à la compilation de données médicales d’origine variée réside dans leur sécurité. Lorsque les données proviennent de l’extérieur, par exemple d’un DVD, d’un autre support de données comme une clé USB que le patient amène avec lui ou en présence de données transmises par e-mail par un confrère, le risque de faire pénétrer des hôtes indésirables existe toujours. Par exemple sous la forme de rançongiciel. Les conséquences que cela peut avoir n’ont plus besoin d’être expliquées, certains établissements de santé en sont désormais coutumiers. 

Bien entendu, un établissement de santé ne saurait exclure catégoriquement ces données. Le portail de chargement qui fait partie de JiveX Healthcare Connect est une solution intelligente associé à un investissement technique moindre pour les établissements.

Le Connect Upload fonctionne comme les solutions d’envoi (d’importants volumes) de données pour les particuliers : les patientes et patients peuvent charger leurs données de santé par le biais d’une interface facile d’utilisation. L’établissement en est informé et peut télécharger les données. L’envoi ne se fait donc pas de manière directe et a au contraire lieu par le biais d’un serveur externe qui, bien sûr, satisfait de strictes dispositions en matière de protection des données. 
En cas d’infestation des données, le serveur identifie cette attaque. Si les données sont exemptes de virus, elles sont alors envoyées sous forme chiffrée à l’établissement. 

L’utilisation de Connect Upload nécessite seulement l’intégration d’une option de chargement sur le propre site web. Les patientes et patients peuvent alors consulter leur dossier médical en toute tranquillité à domicile et le charger par le biais du site Internet de leur prestataire de santé. Aucun logiciel spécifique n’est nécessaire.

Qui reçoit quoi et comment ?

JiveX Healthcare Connect offre plusieurs solutions qui répondent à la question de savoir comment des données médicales peuvent quitter en toute sécurité le propre établissement et être transmises à une personne autorisée à leur réception. Les conditions préalables à la réception de données varient fortement. Prenons pour commencer les patientes et patients qui ne disposent d’aucune infrastructure spéciale, mais exercent néanmoins un droit sur leurs données, comme leurs clichés radiologiques. Dans la mesure où ces dernières ne peuvent être transmises par le biais du dossier électronique, Connect LinkShare est alors la solution qui convient. JiveX génère un simple lien que les patientes et patients peuvent eux-mêmes activer ou transmettre aux établissements en charge de la poursuite de la prise en charge. L’activation du lien permet d’ouvrir automatiquement le lecteur et d’afficher les clichés correspondants. Impossible de faire plus simple et plus sûr.

Les services médicaux des caisses-maladie ont à leur tour des exigences bien différentes et présentent d’autres possibilités et prescriptions techniques. Mais ici aussi, VISUS propose avec le portail MD une solution pratique de transfert d’informations à partir de JiveX. Parmi les autres entités intéressées par les données médicales figurent les instituts scientifiques et leurs bases de données, les confrères ainsi que les entreprises qui développent des solutions AI. 

JiveX Healthcare Connect propose à tous une fourniture intelligente de données. En définitive, les données sont déjà là (dans le HCM), il faut juste permettre d’y accéder de manière adéquate. Le HCM fait ici office d’entrepôt conforme qui tient immédiatement compte des capacités techniques du destinataire. L’infrastructure télématique est aussi le destinataire d’informations médicales et est alimentée en ce sens par JiveX via le TI Gateway. 

De telles opportunités de transfert sécurisé et ciblé de données médicales génèrent une plus-value et permettent la circulation dans le secteur de la santé de bonnes données plutôt que de données inutiles. Et les établissements importants sont les premiers à profiter de telles données de qualité qui leur permettent non seulement un gain de temps et d’argent, mais aussi de ménager les nerfs de leur personnel.